La nuit...

jeudi, décembre 24, 2009


Je passe devant elle chaque fin de soirée… nos regards se croisent à chaque fois. Dans ma démarche rapide et résignée je me contentais d’un regard furtif vers son coin pour entrevoir sa silhouette. Des fois même, tête baissée, absorbé dans mes pensées, seule la présence de son ambre figée dans son coin m’informe de sa présence.

Au fil du temps son visage me devint familier. Elle était là, bien présente, quatre saisons durant, silencieuse, gratifiant ceux qui daignent la regarder d’un regard provocateur et joueur rendant ainsi dérisoire le langage des mots.

Le silence et le noir amplifient cet enchevêtrement profond de sentiments qui m’absorbent: indignation, compassion, crainte, admiration, tristesse, colère, complicité, complaisance, condamnation,…..

Des idées complexes et contradictoires foisonnent dans ma tête…..je salue et je continue mon chemin.